Protocole recherche

Titre



Présentation
Conditions
d'application
Matériel
nécessaire
Protocole
Détermination, pesée
et saisie des données
Icone Formol
Icone Cond Meteo
Icone Liste
Icone Arrosoir
Icone Donnee2



Présentation

Le formol est utilisé pour prélever les vers de terre depuis les années 60. Pour ce protocole, le sol est arrosé avec de l'eau formolée, cela irrite la peau des vers de terre qui remontent à la surface. Une fois les vers de terre sortis, il ne reste plus qu'à les fixer et à les stocker dans des piluliers de formol à 4%. Après les arrosages, un bloc de sol de 25 cm x 25 cm x 20 cm est extrait pour trouver les vers qui ne serait pas remontés lors des arrosages. Les vers de terre seront ensuite comptés et déterminés (au niveau de l'espèce) au laboratoire.
Entre 2010 et 2014, ce protocole a été appliqué sur plus de 1200 sites en France (voir carte ci-contre).
Formol

Retour Menu

Conditions d'application

Quand ? De janvier à avril pendant la période d'activité maximale des vers de terre. Le matin. Avant tout travail du sol

Comment doit-être le sol ? Humide, non engorgé (par exemple 2 jours après de fortes pluies). Ni sec, ni gelé.

Combien de temps prévoir ? Compter au minimum 1 h 30 par mètre carré. Il faut effectuer au moins trois relevés par parcelle pour avoir des données exploitables

    Précaution d'utilisation du formol :
  • port d'un masque à gaz (pour la solution mère concentré à 30%)
  •  port de gants en nitrile
  • port d'une blouse ou de vêtement long
  •  manipulation à l'extérieur ou sous hotte aspirante
Retour Menu



Matériel nécessaire

Materiel
  • Rotofil et ciseaux
  • 3 grilles de 1 m² divisés en 64 "pixels" de 12,5 cm de côté
  • 9 Arrosoirs de 10 L
  • 3 Rampe d'arrosage (pas de pomme d'arrosage qui arrose de façon moins homogène)
  • Agitateur (fouet ou 3 jalons) 
  • 90 L d'eau (20 L pour chaque mètre carré)
  • 5L de formol
  • 3 grandes pinces de laboratoire
  • 3 x 6 piluliers de formol à 4%
  • Feuille de terrain et crayons
  • 3 bacs ou seaux
Retour Menu



Protocole

Préparation de la solution irritante Pour chaque mètre carré, trois arrosoir sont préparés, les deux premiers arrosages sont fait avec une solution de formol à 0,025% et le dernier avec une solution à 0,04%. 10 L d'eau sont utilisés pour chaque arrosage. Attention Attention : Il est important que le formol soit bien mélangée

Échantillonnage L'échantillonnage comporte trois arrosages par mètre carré suivi chacun de 15 minutes de ramassage des vers de terre puis du tri manuel d'un bloc de sol de 25 cm x 25 cm x 20 cm.

  • Juste avant chaque arrosage, le formol est mélangé à l'eau à l'aide d'un agitateur (utiliser un fouet de cuisine ou plusieurs jalons)
    .
  • Le mètre carré est arrosé uniformément avec la solution irritante préalablement préparée. L'arrosage est étendu aux 10 cm entourant le cadre.
    .
  • Les vers de terre qui remontent à la surface sont récoltés pendant 15 minutes après chaque arrosage. À chaque fois qu'un vers de terre est recueilli, le pixel où i était est noté sur une feuille de terrain.
    .
  • Une fois les trois arrosages effectués, la surface du sol est grattée à l'aide d'une grande pince de laboratoire. Cela permet de récupérer les vers qui seraient bloqués dans les racines ou qui serait restés juste sous la surface.
    .
Retour Menu

Détermination, pesée et saisie des données

La détermination des vers de terre se fait sous loupe binoculaire. Elle est basée sur des critères morphologiques externes (notamment la couleur, la taille des individus, la forme du pore mâle et la position du clitellum, voir la page morphologie). Cette étape permet non seulement d'identifier les espèces présentes, mais aussi de déterminer avec certitude les groupes fonctionnels auxquels les vers de terre appartiennent : épigés, endogés, epi-anéciques ou anéciques stricts, qui ont des rôles complémentaires dans les sols. Les vers de terre sont ensuite pesés individuellement, ce qui permet d’évaluer précisément la biomasse lombricienne. Enfin, les échantillons sont stockés au Conservatoire National des Vers de Terre et les résultats sont intégrés dans une base de données.

Préparation des zones de prélèvement
Positionner en ligne trois zones d’échantillonnage de 1 m² espacées deux à deux de 6 mètres et situées à au moins 10 m du bord du champ. Ces zones sont choisies si possible sur une surface plane, homogène (sol et végétation) et représentative de la parcelle (hors passage de roues). Si cela n'est pas possible, le protocole peut être appliqué mais il est important de le préciser sur les feuilles de terrain (dans la rubrique remarques par exemple). Trois cadres rigides sont disposés et la végétation est coupée le plus court possible à l'aide du rotofil et des ciseaux pour les finitions. La végétation coupée est enlevée de la zone d'échantillonnage (sur le mètre carré et environ 10 cm autour pour une meilleure visibilité). On évite d'arracher les racines, de retirer les cailloux et les résidus de cultures enterrés.
Moutarde Dispo2
  • Enfin, un bloc de sol de 25 x 25 x 20 cm est extrait sous la zone 5 (voir photo ci-contre) pour chacune des trois répétition. Ce bloc est ensuite trié manuellement pour séparer les vers de terre de la matrice du sol. Une fois déterminés, ces vers seront multiplier par 16 pour ramener le résultat du tri manuel à 1 m².
  • Les vers de terre sont placés dans un pilulier contenant du formol à 0,4% pour être conservés jusqu'à la détermination. Sur le terrain, nous utilisons un pilulier par zone et un supplémentaire pour le tri manuel (voir photo ci-contre)

Attention Attention : il faut attendre que le ver soit complètement sorti de sa galerie pour le ramasser sinon il risque d'être coupé en deux

Cadre Couleur
×

Information système

LAN_PAGE_17